Activating Evolution

Dans cette guerre invisible, qui allez-vous être? Serez-vous un mutant sans scrupule? Ou serez-vous un héros? Le choix vous appartient...
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -47%
CONTINENTAL EDISON – Aspirateur balai et ...
Voir le deal
24.99 €

 

 .: Melody : Don't wanna be me :.

Aller en bas 
AuteurMessage
Charlie Clayton
Admin
Charlie Clayton

Messages : 178
Date d'inscription : 29/06/2008

.: Melody : Don't wanna be me :. Empty
MessageSujet: .: Melody : Don't wanna be me :.   .: Melody : Don't wanna be me :. Icon_minitimeSam 2 Aoû - 22:55

• Nom :
O’Bryan

• Prénom :
Melody

• Age :
18 ans

• Lieu de naissance :
Dublin

• Lieu de résidence :
Dublin (jusqu’à 10 ans) ; New York (jusqu'à 15 ans) ; Las Vegas (depuis 3 ans)

• Camp :
Pour l’instant aucun. Est censée rejoindre plus tard le camp des Héros, mais... Qui sait au fond?

• Caractère :
Renfermée. Solitaire. Anxieuse. Paranoïaque. A fleur de peau. Melody est loin d’être la joie de vivre incarnée, au contraire. Elle l’a été, elle ne l’est plus. La perte de ses parents l’a profondément affectée. Sa mère lorsqu’elle avait 10 ans, et son père lorsqu’elle avait 15 ans. Melody est une demoiselle qui vit parce qu’il faut vivre, qui vit parce qu’elle sait que ses parents n’auraient pas voulu qu’elle mette un terme à sa vie, qui vit parce que le suicide est péché mortel. Oui : Melody est une demoiselle qui possède une foi qu'elle juge inébranlable.Voilà pourquoi elle n'accepte pas son pouvoir : Pour elle, il s'agit d'une malédiction, d'un signe que le mal est en elle. Elle ne peut pas s'en séparer alors elle se punit à chaque fois qu'elle utilise bien malgré elle son pouvoir.

Ce manque de contrôle de son pouvoir n’arrange pas la situation. Elle est toujours dans un état d’anxiété qui peut parfois aller jusqu’à des crises d’angoisses particulièrement violentes. Elle a peur, c’est comme ça. Peur de son pouvoir, peur des illusions qu’elle matérialise sans le vouloir, peur d’elle-même, peur de finir en Enfer, peur de tout. C’est ce manque de contrôle qui a tendance à la rendre paranoïaque. Est-elle définitivement perdue ? Non. Il lui faudra rencontrer les bonnes personnes, apprendre à rouvrir son cœur et peut-être qu’elle connaîtra autre chose que la peur. Peut-être qu’elle apprendra à accepter son pouvoir et ainsi, elle apprendra à l’utiliser pour rendre service. Peut-être...

Est-elle heureuse ? Absolument pas. Vous la verrez peut-être sourire de temps à autres mais ce sourire n’est jamais que factice. Ce sourire n’est jamais qu’un masque qu’elle laisse très souvent tomber. Faire continuellement semblant n’est pas chose aisée.

• Physique :
Si les poupées de porcelaine marchaient, parlaient, vivaient comme les êtres humains, on pourrait confondre Melody avec ces poupées : Une peau fort pâle, de longues boucles châtain-foncé, des yeux verts (malheureusement trop éteints) et toujours ces robes qui vous donnent l’impression que la demoiselle sort tout juste d’un coffre à jouets, mais pas n’importe lequel… Dans ce coffre là, les jouets seraient plutôt abîmés, oubliés, réparés avec les moyens du bord. Pourquoi ? Mais parce que les robes de Melody sont tristes, vieilles, sombres, rapiécées… Des robes en accord avec son caractère. Pourquoi porter de la couleur quand on n’apporte pas de bonheur aux autres ? Elle porte toujours autour du coup un Chapelet, offert par sa mère lorsqu'elle était enfant. Tout dans l’attitude de la demoiselle laisse entrevoir qu’elle se laisse simplement porter, qu’elle n’aspire à rien. Petit détail à noter : Elle semble presque toujours boiter de la jambe droite.

• Pouvoir :
Matérialisation des oniriques (Peurs, cauchemars) Niveau 3
La matérialisation des oniriques est un pouvoir qui permet au mutant qui le possède de matérialiser de manière extrêmement réaliste les peurs et les cauchemars d’autrui.

Un regard suffit à Melody et elle fait apparaître, bien malgré elle à l’heure actuelle, les peurs qui vous tiraillent ou bien les cauchemars qui vous hantent la nuit. Le principe est simple : C’est d’abord dans la tête de Melody qu’apparaissent les images des peurs ou des cauchemars. C’est ensuite qu’ils sont matérialisés. C’est un peu comme si elle lisait en chacun de nous pour y voir ce qui nous fait le plus peur. Le niveau actuel de Melody lui permet de matérialiser des illusions qui durent quelques minutes tout au plus. Le problème est qu’elle ne contrôle absolument pas son pouvoir, et ce, bien que ce dernier ait déjà un peu évolué. Donc, les illusions apparaissent plutôt de manière aléatoire, sans qu'elle ne le choisisse et c'est loin d'être simple à gérer.

Important : Lorsque les peurs ou les cauchemars sont matérialisés, ils sont visibles de tous. Ces matérialisations restent des illusions et ne peuvent pas avoir d’effets physiques directs sur les victimes. Cependant, ces illusions étant très réalistes, elles peuvent avoir de graves conséquences sur les personnes. Les conséquences sont surtout mentales et physiques si jamais dans la panique, la personne en question se blesse.

Contreparies : Le non-contrôle du pouvoir est déjà une première contrepartie puisqu'elle ne choisit aucunement sur qui elle va utiliser son pouvoir. N'ayant aucun contrôle, il lui arrive de trop utiliser son pouvoir, et il y a des limites. Elle ne peut pas faire apparaître 15 illusions dans une même journée et rester en parfaite santé. Si les limites sont dépassées, Melody souffre de violents maux de tête, ses glandes lacrymales se remplissent de sang et elle pleure du sang ce qui est à chaque fois douloureux (et impressionnant) et cela peut aller jusqu'à des malaises. Une trop grande utilisation pourrait même entraîner un coma. Ses propres peurs et cauchemars se matérialisent également de temps à autres, sans qu’elle ne le contrôle et donc, Melody est souvent en proie à des crises de paranoïa ou d'hystérie à cause de cela.

• Particularité(s) :
Melody porte un cilice. Elle s'en sert à chaque fois qu'elle use de son pouvoir afin de se punir. C’est une virtuose du violon.

• Histoire :
-Papa…J’ai peur. Je veux être bonne. Je veux être pure.

Des mots que Melody répéta sans relâche à son père pendant 3 ans : Jusqu’au décès de ce dernier. Il faut cependant remonter un peu plus loin pour comprendre Melody.

On peut dire qu’elle a eu une enfance normale si ce n’est qu’elle avait des parents extrêmement croyants. On peut même dire que la religion était une véritable obsession pour eux. La demoiselle a donc été élevée dans une atmosphère particulière où la religion régissait tout. Elle n’en était pas malheureuse, bien au contraire. Elle avait elle-même une foi inébranlable.

Très jeune, elle commença à jouer du violon. Ce fut un véritable coup de foudre que la demoiselle eut pour cet instrument. Très rapidement, on remarqua qu’elle était étonnement douée pour son âge et elle consacra la plus grande partie de son temps libre à s’améliorer, encore et encore. Elle composa sa première mélodie à l’âge de 9 ans. Son avenir était tout tracé : Elle serait violoniste.

Cependant, la foi de Melody fut mise à l’épreuve l’année de ses 10 ans : Un cancer fulgurant emporta sa mère. Ce fut une épreuve difficile pour Melody car il était impensable que Dieu ait déjà rappelé sa maman. Pourquoi l’avait-il rappelée ? Ce fut long, mais elle accepta que par amour, Dieu ait rappelé sa maman auprès de lui et qu’il la rappellerait elle aussi un jour ou l’autre. Alors, elle reverrait sa maman.

La vie reprit peu à peu son cours normal : Elle vivait seule avec son père et les choses se passaient très bien. Jusqu’à ce jour, que Melody considère comme maudit, où son pouvoir s’est déclenché. En rentrant un soir elle trouva son père mort ou en tout cas, c’est ce qu’elle crût quand sa plus grande peur se manifesta. Son père entra dans la pièce, bien vivant, l’illusion disparût, mais Melody était secouée parce qu’il s’était passé. D’autres évènements se produisirent : Lorsqu’elle faisait un cauchemar, le lendemain matin, le cauchemar devenait réalité. Un jour, son père fut témoin du phénomène et il décida d’envoyer Melody parler à un prêtre. Elle se confia, quelques « rituels » furent pratiqués sur la demoiselle, et elle pensa être libérée de cette malédiction. Mais rien n’y faisait : Les peurs et les cauchemars continuaient de devenir réalité. Sans cesse, elle parlait à son père de ses peurs. Elle se sentait mal.

Cela empira lorsque son père décéda : Réellement cette fois-ci. Ce fut un nouveau choc pour la demoiselle qui se retrouva seule, sans personne à qui se confier. Elle fut envoyée dans un orphelinat catholique et finalement, dans une famille d’accueil puisque trop de phénomènes étranges se produisaient : Les autres enfants ainsi que les sœurs étaient trop effrayées. Tout le monde la pensait possédée. C’est peu après ses 16 ans qu’elle parvint à se procurer un cilice : Elle avait décidé de se punir à chaque fois que sa malédiction se manifesterait.

Elle a été envoyée dans 5 familles d’accueil différentes, aux quatre coins du pays. A ses 18 ans, elle a décidé de vivre seule. Elle vit grâce à la pension d’orpheline qu’elle perçoit chaque mois et aussi grâce à l’argent que ses parents ont mis de côté pour elle. Elle pourrait vivre de sa musique mais elle est trop perturbée pour cela.

Pourquoi Las Vegas ? Pourquoi cette ville plutôt qu’une autre ? Mais parce qu’elle est la ville de tous les péchés : L’avarice, la gourmandise, la colère, la luxure... Melody estime donc que sa place est parmi le pécheurs : N’est-elle pas une pécheresse ? N’est-elle pas maudite ?

Photo : FurtiveLungs On DeviantARt

_________________
.: Melody : Don't wanna be me :. Signcharliens8
Revenir en haut Aller en bas
 
.: Melody : Don't wanna be me :.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Activating Evolution :: Règlement, Contexte & Fiches :: Fiches des personnages-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser